INFORMATION

Histoire de Phytosalus

Nous sommes une ONG qui a démarré en tant que Coopérative au Burkina Faso, plus précisément dans la ville de Pabré. Officiellement fondé en 1993 par le père César et ses cinq premiers collaborateurs. Le 25 mai 1999, Phytosalus obtient le statut d’Ong, consacrant ainsi sa nature d’association d’utilité publique. Par conséquent, il est prêt à travailler en coopération pour la mise en œuvre de microprojets au profit des masses pauvres en général et le développement de l’ethnomédecine africaine en particulier. Il a aidé à établir des réseaux et la collaboration de thérapeutes traditionnels. Maintenant, il essaie de se donner les moyens humains et matériels d’approfondir son action en faveur de la médecine traditionnelle et de la pharmacopée.

Ethique et travail de notre ONG

Actuellement à Phytosalus, nous avons un laboratoire pour la préparation de médicaments traditionnels africains améliorés, dans un centre multi-usage à Pabré. Notre siège se trouve dans la capitale du Burkina Faso, Ouagadougou, outre que nous avons des succursales sur le territoire national et à l’étranger.En plus de contribuer à la création et au fonctionnement de réseaux et d’associations de thérapeutes traditionnels, Phytosalus en tant qu’Ong, est maintenant un collaborateur privilégié, avec des organisations et des institutions de santé publique impliquées dans des programmes de développement.Chez Phytosalus, nous préservons également les espèces existantes dans la région, nous présentons les plantes médicinales les plus utilisées par l’ONG, avec un traitement écologique.Phytosalus est prêt à recevoir tout soutien technique ou financier pour son développement

Notre relation avec l’environnement et Mère Nature

L’homme, élément de la nature, doit connaître sa place et son rôle dans l’écosystème. Il est nécessaire d’utiliser son intelligence pour intégrer et compléter l’action de la loi naturelle et non pour la contrecarrer. Le règne végétal et animal, le climat et le relief, le temps et l’espace contiennent des mystères, ainsi que des connaissances. La plante est un être vivant. La plante médicinale, comme toutes les plantes existantes, est le siège d’une force tutélaire avec laquelle d’autres êtres échangent à travers ces plantes. C’est ainsi que toute la nature s’organise (s’harmonise) et s’entraide pour vivre et permettre à chacun d’accomplir sa part et son temps sur cette terre. Nous adhérons à cette vision du monde et de la nature, et nous mettons notre action dans cette perspective. Et, comme le dit notre fondateur, le père César:

« Où la maladie est, Dieu a mis le remède »

cooperativa

Foto de algunos de los miembros de Nuestra Gran Familia el día 3 de Enero en nuestra Asamblea General Anual